Caroline Norah PINDI

Caroline Norah PINDI, celle qui milite pour le respect des femmes

Elle fait de la lutte contre les violences domestiques en RD Congo son combat. Caroline Norah PINDI milite pour le respect des femmes. Avec un  parcours reposant sur des actions palpables concrètes, Caroline PINDI  est la présidente en exercice de l’association des femmes architectes du Congo (AFARC), de par son diplôme de licence en architecture de grands équipements.

Elle est en même temps Coordinatrice du réseau EKOKI INATOSHAl, Présidente de l’association Milite et un espoir (MIES), militant pour le respect des droits des femmes et contre les violences basées sur le genre avec un accent particulier sur les violences conjugales en RD Congo, depuis 2018.

PINDI est dotée d’une intelligence vive et d’imagination fertile. Elle s’illustre dans l’entrepreneuriat et crée des bandes dessinées, dessins animés et revues pour enfants.

Elle travaille actuellement comme Chargée d’études à l’Agence de Pilotage et de coordination des suivis des accords entre la RDC et les partenaires internationaux, APCSC en sigle.

Caroline PINDI développe une obsession magnifique pour aider son prochain. Sa devise : « Dépenses-toi au service des autres sans attendre des récompenses, des salaires, des recommandations».

«Mon obsession magnifique c’est de lutter pour le respect des droits et le bien-être des femmes qui conduira à une égalité des sexes» dit-elle, en rappelant que cette dernière fait partie des piliers du développement durable

Elle a également initié depuis 2022, le Forum International Africain « WANAWAKE WA AFRIKA  » qui vise à mettre en lumière les héroïnes africaines qui ont écrit l’histoire du continent Africain.

Et cette année 2023, elle mettra en lumière les femmes qui se sont distinguées en Afrique dans l’histoire de la science et de la technologie.

En attente de cela, Caroline Norah PINDI est mise en lumière par le média pourelle.info dans son Palmarès 50 Femmes qui Inspirent 2023, afin d’aider les jeunes à aussi militer pour le respect des droits, en vue d’une société meilleure.