Faveur MUKOKO

Faveur MUKOKO, la relève assurée du gospel congolais.

Connue du grand public grâce au cover de la chanson  » je vais être comme Jésus » du frère Patrice Ngoy Musoko en 2020, Faveur MUKOKO a su gagner les coeurs des gens,des chrétiens particulièrement, pendant ce moment difficile de la Covid-19 par sa voix et sa manière de s’approprier la chanson

Ainsi s’en est suivi plusieurs covers, collaborations et compositions tels que, Ma prière, Nkolo obengaki Nga de Robert Kombo, Ami fidèle avec Jonathan Mungongwa, Tobanda na yo kala de maman Micheline Shabani et bien d’autres tubes qu’elle a revisité en les redonnant vie. Fille de Kayo Mukoko et Marie-Louise Kiangambi, sa famille a favorisé sa croissance dans le syeigneur, car malade dans son enfance, ses parents désespérés se sont remis à Dieu pour la santé de leur enfant. Ainsi s’etait produit un miracle.

À 12 ans, Faveur MUKOKO a commencé à chanter à l’école de dimanche, elle y a eu le goût de faire la musique car, déjà porteuse d’une voix angélique.

Fille d’église, Faveur MUKOKO est passé de l’ecodim à la grande chorale à l’époque à l’église FIM conduit par le pasteur Dayo Samuel. Démarquée par sa voix et son savoir-faire, Faveur a vite convaincu quelques grands du gospels congolais qui n’ont pas hésité de faire associé sa magnifique voix dans leurs tubes. 

C’est en 2021 que Faveur MUKOKO participe au projet Maajabu et signe son contrat avec cette coorporation musicale. Malgré son album à succès  dénommé « Hakuniacha » sur le marché, Faveur MUKOKO est restée chantre dans son église Phila cité d’exaucement que conduit le couple Athom’s et Nadège MBUMA. Aujourd’hui, Faveur Mukoko est devenue non seulement une figure inspirante pour la jeune fille chrétienne mais aussi la relève du gospel congolais.