Geneviève INAGOSI KASONGO

Geneviève INAGOSI KASONGO, du journalisme à la politique

Geneviève INAGOSI KASONGO , est l’une des brillantes femmes députées élues et réélues dans le territoire de Wamba dans la province du Haut-Uélé, aux élections législatives de 2011, 2018 et aux derniers scrutins de 2023.

Très présente et active à l’Assemblée nationale, cette ex-journaliste prend son travail de parlementaire au sérieux .

Elle a à son actif, des questions orales avec débats , des idées et propositions des motions pour enrichir certaines lois proposées par ses collègues députés.

Participant activement aux plénières, Geneviève INAGOSI a au cours d’une plénière proposé aux parlementaires d’inviter le premier ministre Sylvestre ILUNGA ILUNKAMBA à venir s’expliquer à l’Assemblée Nationale, sur la prise en charge de la pandémie de Coronavirus en RDC. Et cela, dans le cadre du contrôle parlementaire.

 

Geneviève INAGOSI a suggéré la révision de  certaines dispositions constitutionnelles mal définies, afin que le Parlement puisse avoir un pouvoir de contrôle sur les magistrats du Parquet.

Geneviève INAGOSI a également proposé la loi sur la polyandrie, suite à la proposition du député Nawej.

La ministre honoraire du Genre, Famille et Enfant, a préconisé la suppression de la dot, dans sa pratique actuelle et de l’autorisation maritale qui, à son avis, discriminent la femme et violent l’article 14 de la Constitution consacrant l’égalité entre l’homme et la femme en droit et en dignité. «La dot doit revêtir une image symbolique et la femme mariée n’est pas une marchandise de sa belle famille » dit-elle.

Geneviève INAGOSI a, en outre, encouragé les femmes à être actives au sein de leurs partis politiques ou d’en créer afin d’être présentes dans les instances décisionnelles. Aux étudiantes et aux élèves (filles), elle leur a recommandé de s’orienter de plus en plus dans les filières scientifiques et techniques pour réduire les écarts dans ces domaines longtemps réservés à l’homme.

Geneviève INAGOSI est également une activiste des droits des femmes. C’est sur cette casquette qu’elle a été nommée ministre du Genre, Famille et Enfant au sein du gouvernement Matata en 2013.

Bien avant de s’engager en politique, Geneviève INAGOSI BULO IBAMBI KASONGO était journaliste, présentatrice du journal télévisé sur la chaîne nationale, RTNC, pendant plusieurs années. Elle a travaillé en tant qu’attachée de presse et conseillère en communication dans plusieurs cabinets ministériels.

Elle est détentrice d’une licence en orientation scolaire et professionnelle de l’Université Pédagogique Nationale.

Le parcours atypique de la députée nationale  Geneviève INAGOSI est inspirant car il est une preuve que l’on peut s’épanouir dans tous les secteurs, il suffît d’être sérieux dans ce que l’on fait  et savoir ce que l’on veut.