Odiane LOKAKO

Odiane LOKAKO, femme entrepreneure dans l’agrobusiness

Femme à plusieurs casquettes, Odiane LOKAKO, très connue dans le secteur humanitaire, est également une femme d’affaires depuis de longues années .

Agricultrice et productrice du café et du coton dans la province du Haut-Uélé, Odiane LOKAKO travaille avec les petits producteurs.

Elle est la Directrice générale adjointe du Parc agro-industriel de Dingila situé à Buta dans la province du Haut-Uélé, qui œuvre dans le domaine agricole, avec une spécialité dans la culture du coton et aussi dans l’agriculture vivrière.

C’est Vingt-sept(27) ans après le départ des belges dans cette partie du pays, que les activités du parc agro-industriel de Dingila ont été lancées par cette femme entrepreneure dans l’agrobusiness.

À ce jour, la capacité de production du coton dans ce parc est de 1000 tonnes.

Sur place dans le parc agro-industriel de Dingila, Odiane LOKAKO travaille étroitement avec les associations de femmes productrices agricoles, dans le but de les sensibiliser à l’importance de la culture du coton qui est d’un atout économique non négligeable pour ces femmes. Son leitmotiv est que toutes les parties impliquées dans la production du coton puissent se retrouver financièrement. “C’est du business et c’est du gagnant-gagnant”, dit-elle.

Cette femme entrepreneure travaille sur toute une chaîne de valeur c’est-à-dire qu’elle produit, transforme et vend du coton notamment aux usines de textiles.

Le coton du parc agro-industriel de Dingila est un vrai Made in Congo.

Odiane LOKAKO est aussi une actrice humanitaire très active en République Démocratique du Congo, d’abord à l’est du pays où elle part au front contre les atrocités que subissent les femmes victimes de l’agression armée menée par Kagame le président Rwandais via le M23.

Elle mène également des actions en faveur de l’autonomisation de la femme, la sensibilisation contre le VIH/SIDA et les violences sexuelles depuis 20 ans déjà.

A part cette lutte, la présidente de l’Ong ELCOS se préoccupe aussi de l’optimisation de l’intégration socio-économique de la femme en RDC par des actions concrètes .

« Seule on va vite, mais accompagné on va plus loin »  Odiane LOKAKO a bien compris l’importance de cette maxime, ce qui explique sa présence soutenue  dans les différents réseaux d’influence internationale pour lui permettre d’atteindre ses objectifs.

Dans une société de défiance où le taux des femmes leaders d’opinion est en faible croissance, Odiane LOKAKO se donne les moyens d’affirmer ses idées, d’interpeller, voire de critiquer les abus et insuffisances dont les femmes sont victimes dans le monde et plus précisément en République Démocratique du Congo.

Lobbyiste de premier rang, elle côtoie tous les acteurs sociaux et politico-économiques au pays comme à l’étranger sur des préoccupations concernant ces femmes victimes.

Dans le cadre de ces lobbying, Odiane LOKAKO côtoie les grandes personnalités du monde. Elle a fait le tour des 5 continents à la recherche du soutien aux femmes et aux enfants victimes des atrocités

Récemment, elle a été encouragée par l’actuel Président Sénégalais Macky Sall pour son action en faveur de l’autonomisation de la femme.

Belle, intelligente, travailleuse et déterminée, Odiane LOKAKO affirme et conseille les jeunes en ces termes:  « La beauté ne fait pas tout, les jeunes filles doivent mettre en avant leur intelligence, le courage et l’envie de réussir en travaillant, elles sont l’avenir de la nation».

A vous chères jeunes filles de vous inspirer de ce parcours afin d’assurer réellement l’avenir de la République Démocratique du Congo.