Véronique Bénie MUJANYI MBUYI

Véronique Bénie MUJANYI MBUYI, une institutrice qui a marqué les générations en semant les graines du savoir

Née à Ilebo ex. port francqui, chef lieu de la province du Kasaï , dans son ancienne configuration le Kasaï occidentale, Véronique MUJANYI MBUYI, est une enseignante en retraite. Elle a travaillé pendant plus de 35 ans comme institutrice de la maternelle à l’école Notre Dame de Fatima, à Kinshasa Gombe.

Elle a commencé sa carrière d’enseignante en 1975 à l’école primaire de la ville de Mbujimayi au Kasaï oriental.

Passionnée de l’enseignement, après de nombreuses difficultés, maladies et problèmes de famille, Véronique MUJANYI quitta sa ville natale pour Kinshasa avec l’aide des religieuses qui la soutenaient pendant cette période de sa vie. Une  fois à Kinshasa toujours malade, elle n’a pas pu continuer directement l’enseignement, mais s’est plutôt fait interner pour se faire soigner.

Après son rétablissement, elle a été recrutée à l’école maternelle Saint Pierre en 1979 comme enseignante, où elle a exercé pendant 3 ans. En 1981, elle est engagée à l’école maternelle Notre Dame de Fatima comme assistante. Pour avoir fait ses preuves, l’école l’a retenue comme enseignante puis l’envoie en formation pendant 1 an. À la fin de cette formation soit en 1982, Véronique Bénie MUJANYI travaille jusqu’en 2016 soit 37  d’enseignement en maternelle, année de sa retraite.

Durant toute sa carrière d’enseignante, Véronique Bénie MUJANYI a fait découvrir et appris aux enfants les différentes pratiques basiques de la vie .

Disponible, créative, patiente, enthousiaste pour motiver les enfants, Véronique MUJANYI a aimé ces derniers années après années pendant plus de 37 ans comme ses propres enfants.

Malgré ses problèmes personnels, Véronique MUJANYI était toujours de bonne humeur et optimiste, organisée, dure de caractère mais compréhensive . C’est ce qui a attiré l’attention des parents sur elle. Ces derniers ont commencé à la préférer comme enseignante de leurs enfants.

Au-delà de l’institutrice, Véronique MUJANYI était également l’amie de tous les petits de la maternelle de Notre Dame de Fatima.

Son savoir-faire et sa passion pour l’éducation des enfants de la maternelle lui ont permis de relever la renommée de cette école. Véronique MUJANYI a même innové avant la fin de sa carrière, en créant un programme spécial qu’elle a remis aux sœurs religieuses de Notre Dame de Fatima pour les générations futures.

Après sa retraite, cette passion de l’enseignement ne l’a pas quitté si tôt.

Véronique MUJANYI s’est mise à encadrer les jeunes élèves de 5eme et 6eme primaires de son quartier.

Elle est toujours sollicitée pour encadrer les élèves à domicile sur base du témoignage de son parcours dans l’enseignement.

Elle a donné à ses élèves la bonne formation, l’éducation, de l’amour et l’attention sans discrimination de sexe, de tribu ou de race.

Aujourd’hui, Véronique Bénie MUJANYI MBUYI est fière du travail accompli. Elle a donné le meilleur de sa vie, car sa proximité avec ses élèves a aidé plusieurs parents à améliorer leur relation parents-enfants.

Esther MPEZO OMBA